22
octobre 2017

Activer un shader dès le démarrage

Rédigé par  dom  Aucun commentaire Mis à jour le 22/10/2017

Voici la méthode pour activer le bon shader dès le démarrage de votre jeu, et on peut même appliquer un shader différent pour chaque machine ...

Editez le fichier recalbox.conf et collez ceci à la fin :

snes.shaders=/recalbox/share_init/shaders/crt-pi.glslp
nes.shaders=/recalbox/share_init/shaders/crt-pi.glslp
mastersystem.shaders=/recalbox/share_init/shaders/crt-pi.glslp
megadrive=/recalbox/share_init/shaders/crt-pi.glslp
pcengine.shaders=/recalbox/share_init/shaders/crt-pi.glslp
supergrafx.shaders=/recalbox/share_init/shaders/crt-pi.glslp

Je n'ai pas mis toutes les consoles mais vous voyez le principe..... J'applique le crt-pi pour toutes ces machines , c'est mon préféré :)

Si un autre vous plait mieux, il suffit de le tester et de noter son nom et de remplacer dans le fichier de configuration.

Cette astuce fonctionne pour mame , neogeo , pc engine cd. Petit conseil, evitez pour la psx , cela va devenir trop lourd en calcul pour votre PI3.

Bon jeu !

 


22
octobre 2017

Customiser le Shader crt-pi ou comment avoir le meilleur rendu rétro.

Rédigé par  dom  Aucun commentaire Mis à jour le 22/10/2017

J'adore Recalbox !!! Mais pour profiter au mieux des jeux rétro, je vais un peu plus loin avec les shaders. Le crt-pi est mon préféré et avec son réglage par défaut il est absolument parfait avec un écran 19" 5/4. L'image a de belles scanlines, une déformation sur les côtés et un rendu un peu baveu.

Bref ce rendu fait vraiment vieille télé sur un écran d'aujourd'hui. Problème, sur une TV ou un écran d'ordinateur 16/9 et que l'on garde des proportions d'image normale, la distortion est un peu de trop.... Qu'a cela ne tienne , avec le logiciel Putty et un peu d'huile de clavier , nous allons changer cela.

Installer Putty et connectez vous sur votre recalbox avec toujours les mêmes login et mot de passe root / recalboxroot .

Première chose à faire, activer l'écriture sur les partitions protégées avec cette commande :

mount -o remount,rw /

Il faudra ensuite vous rendre dans le dossier suivant :

/recalbox/share_init/shaders/shaders_glsl/crt-pi

Editez le fichier crt-pi.glsl

nano crt-pi.glsl

Enlevez la ligne #define CURVATURE

Sauvegardez avec Ctrl X et rebootez votre recalbox. ( on peut le faire depuis Putty avec la commande reboot )

Au prochain essai, votre shader crt-pi ne déformera plus les côtés de l'image !


24
juillet 2017

Créer un portrait avec des perles hama

Rédigé par  dom  Aucun commentaire Mis à jour le 25/07/2017

Les perles hama sont à la mode chez les geek , regardez un peu sur pinterest ce que l'on peut trouver comme pixelart réalisé avec ces petits morceaux de plastique. 

Mario, sonic , etc tous les personnages de jeux vidéos y passent que ce soit en magnet pour le frigo ou bien dans un cadre de taille imposante. Les perles à repasser peuvent aussi servir a réaliser des portraits, que ce soit la petite dernière , tata josiane , ou la dernière pornstar tout est possible. La seule limite sera le nombre de perles et d'heures de temps libre dont vous disposer.

Pour ce petit tuto, j'utilise une application java disponible sur ce site :

http://dolkow.se/perler/

Cliquez sur Download a droite pour la télécharger ou bien Run online pour la lancer directement depuis votre navigateur. Attention , pour que cela fonctionne , il faut que la machine Java soit installée sur votre pc. Vous pouvez la trouver ici : https://www.java.com/fr/download/

Une fois la machine java installée , voici ce que donne cette application une fois lancée.

Détail important avant de commencer, posez vous la question sur la taille de votre réalisation. Vous comptez utiliser un cadre de telle taille , mesurez et calculez le nombre de perles en hauteur et largeur.

Première chose, charger l'image de base avec le bouton Parcourir dispo dans le chargeur d'image ou par le menu Fichier / Ouvrir image.

L'image d'origine s'affiche sur la partie gauche du logiciel. Commençons déja par recadrer la photo pour cibler la zone a "perler".

On clique sur recadrage et on sélectionne la zone qui nous intéresse avec le bouton gauche de la souris comme dans n'importe quel logiciel de retouche photo.

Normalement , une version "perlée" devrait s'afficher sur la droite... si le cadre de droite reste vide, le logiciel vous indique que la palette est vide. Dans ce cas, cliquez sur Réduisez le nombre de couleurs puis sur le bouton Editer la palette.

Cochez toutes les couleurs on verra plus tard pour en réduire le nombre.

A droite , une version perlée de votre image doit s'afficher. Notre travail n'est pas encore terminé....

Etape très importante, il faut indiquer a l'application la taille en perle de votre projet. Cliquez sur Réducteur. Indiquez en bas la taille en perles.

Pour cet exemple, j'ai mis une taille importante , 300 ... Voici le résultat.

Plus vous donnez une grande taille en perle plus l'image sera 'ressemblante' mais plus il vous faudra de sachet et de temps pour tout assembler. Je vous conseille de cibler sur une zone réduite pour obtenir le résultat le plus net posible.

Etape suivante, réduire le nombre de couleurs. Cliquez sur Réduisez le nombre.. / editer la palette, et décochez les couleurs qui vous semblent inutiles. Automatiquement , l'image perlée sera corrigée. En fonction de vos goûts et de votre photo, vous aurez besoin de plus ou moins de teintes.

Une fois la palette réduite au minimum nécessaire, cliquez sur utilisation des couleurs , bouton Montrer l'utilisation des couleurs.

Cette fonction du logiciel vous permet de savoir exactement combien il vous faudra de perles pour chaque couleur. Très pratique, il ne reste plus qu'a passer sa petite commande. ;)

Dernière étape, créer ses repères avec les plaques. Cliquez sur Agrandir, puis cochez l'option "Diviser en careaux". Vous pouvez zoomer sur votre projet en bougeant la molette en bas.

A savoir également, vous pouvez enregistrer votre projet pour le faire en plusieurs fois. On a pas tous une vie de nolife hein ! Menu Fichier / enregistrer la chaine en tant que ... et File d'ouverture pour le recharger.

Certaines couleurs ne sont pas dans la palette comme le gris foncé et le gris clair. On peut rajouter d'autres couleurs avec le bouton "ajouter une couleur personnalisée" dispo dans la section Réduire les couleurs...

Autre option sympa, vous pouvez appliquer un retournement horizontal si par exemple vous voulez avoir la côté "a voir" non passé au fer.

Si vous avez des questions, les commentaires sont là pour ça. :)

J'éspère que cet article vous aura été utile et vous a donner envie de vous lancer !

 


21
juin 2017

PC engine, la console qui faisait rêver ...

Rédigé par  dom  1 commentaire Mis à jour le 08/07/2017

Nous les vieux, on a connu la Nes , la Master System , la Megadrive. Mais un outsider japonais faisait rêver avec sa console. Nec et hudson s'étaient alliés pour créer la PC Engine, mi 8 bits , mi 16 bits. Imaginez vous acheter des jeux japonais même pas en anglais sans savoir forcément si le jeu est bon ? Et bien, certains ont dû le faire a cette époque. ^^

Je n'ai pas eu cette machine mais les captures d'écrans que l'on pouvait voir dans le magazine MicroNews donnaient envie ! La PC engine était la console des shmup's et des conversions arcade, même en étant qu'une 8 bits boostée elle arrivait à égaler voir surpasser la Megadrive.

Pour en savoir plus sur l'histoire de cette console, voici une petite vidéo :

 

 

Si un ami vous fait la remarque que le jeu vidéo actuel est cher, montrez lui les prix de la PC engine en 1990.... Ce sont des francs mais qui datent un peu. J'ai utilisé le convertisseur de l'insee pour connaître la conversion en Euros actuel.

1990 frs = 450 euros

1290 frs = 292 euros

3990 frs = 904 euros

2990 frs = 677 euros

Les montants peuvent paraître élevés si on fait une conversion simple mais le smic n'était pas le même que maintenant, 5390 frs pour 169 heures... Presque un salaire pour acheter la version la plus chère avec lecteur CDROM. Oui, la PC engine était la première console sortie avec ce type de lecteur. Le full motion video n'existait pas encore mais le cdrom nec permettait quand même des cinématiques en sprites et une musique qualité CD. Perso, je préfère malgré tout la sonorité du chipset d'époque.

Pourquoi ne s'est pas t'elle pas plus vendue ?

- Les cartouches étaient au format carte , certes très joli mais plus cher a produire et en plus , impossible de rajouter un mapper ou une puce supplémentaire.

- Après son lancement foiré aux Etats Unis , NEC n'a pas voulu pousser sa machine en Europe. Seule la france a connu une timide distribution via la petite société SODIPENG

- Les jeux RPG en japonais, pas évident pour un européen ...

- Le prix des consoles , des jeux. Il suffit de regarder tout les modèles sortis par NEC, il y a de quoi s'y perdre. La supergrafx était la remplacante de la PC engine, seul 5 jeux utilisent les fonctions ajoutées à la machine.

Voiçi une vidéo très intéressante sur les aspects technique de la PC Engine et le jeu Ninja spirit :

La PC engine avait une limitation technique importante, elle n'affichait que sur deux plans soit le personnage central et ses ennemis et le décor. Les conccurentes comme la Megadrive la Snes géraient plusieurs plans en parallaxe. Les jeux PC engine peuvent paraître un peu plus pauvre au niveau du décor ou plus "plat".

Les programmeurs ont su passer outre et montrer que la petite 8 bits en avait dans le ventre.

Regardez cette vidéo sur Twin Cobra :

Ce jeu est aussi beau et aussi fluide que sur Megadrive qui est pourtant une 16 bits.

Pour sauvegarder votre pouvoir d'achat, découvrez ou redécouvrez cette machine via l'émulation. La pc engine classique et CD sont parfaitement émulées avec Recalbox. Rtype et shinobi sont les conversions arcade a tester absolument sur PC engine. La sage PC kid est aussi un indispensable ;)

Au niveau Youtube , je vous conseille de faire un tour sur la chaîne de GunhedTV , un youtubeur maire et passionné de PC engine, bd , ciné ... https://www.youtube.com/channel/UCZDzhAyMddbMmn0InHJiWvQ

 


27
mai 2017

Recalbox , DVI et écran noir

Rédigé par  dom  Aucun commentaire Mis à jour le 29/05/2017

J'utilise ma recalbox sur un ancien écran 5/4 connecté en DVI. Problème, après le premier boot, écran noir, que dalle , nada.

Voici comment faire pour résoudre ce problème:

Tout d'abord, connectez votre raspberry au réseau local en ethernet sur votre box. Installez le logiciel Putty, dispo sous windows.

- Allumez le raspberry

- Lancez Putty sur votre PC.

- Dans la case Host name , mettez recalbox

- Faites Ok en bas pour lancer la connexion.

- Ignorez l'avertissement du logiciel.

- Une fenètre avec un invité de commande va s'ouvrir. Tapez en login : recalbox et en mot de passe : recalboxroot

Bravo, vous êtes connecté a votre recalbox.

Il va falloir éditer le fichier config.txt qui se trouve dans le dossier /boot. Problème , c'est protégé en écriture. Pour résoudre ce soucis , tapez la ligne suivante.

mount -o remount, rw /boot

Pour lancer l'éditeur de texte , tapez

nano /boot/config.txt

Sur la ligne hdmi_drive=2 rajoutez un # au début pour obtenir ceci #hdmi_drive=2

Faites Controle+X , tapez sur Y pour confirmer la sauvegarde.

Tapez reboot pour relancer le raspberry. Votre affichage devrait fonctionner de nouveau.

 

 


page 1 sur 7 suivante »